Rencontre avec Lev Rubinstein et Evgueni Bounimovitch le 17 mars

  Lev Rubinstein Evgueni Bounimovitch

Cinq poètes russes sont à l'honneur cette année au Printemps des poètes (8-21 mars, plusieurs villes en France). RIA Novosti invite deux d'entre eux - Lev Rubinstein et Evgueni Bounimovitch - dans notre club de la presse à Paris le 17 mars à 14h00. Figures incontournables de la création poétique contemporaine russe, ils aborderont lors de cette rencontre non seulement les thèmes concernant leurs domaines de prédilection, mais aussi tous les aspects de la vie de la société russe.

Pour vous inscrire et recevoir les informations pratiques - agence-ria-novosti@orange.fr.

Lev Rubinstein

Le travail littéraire de Lev Rubinstein, largement reconnu en Russie, a trouvé son public grâce à ses lectures-performances, à la publication de deux recueils et à la mise en voix de ses textes au théâtre. Lev Rubinstein est très présent dans la vie culturelle et artistique. Il a travaillé au secteur culturel de l'hebdomadaire Itogui, et il tient une chronique des faits culturels moscovites dans divers magazines culturels. Vit à Moscou.

Naissance en 1947 à Moscou.

Études de Lettres à l'Institut Pédagogique de Moscou.

Bibliothécaire dans ce même Institut.
1970 : commence à écrire (poésie).
Vers 1974 : invention du « genre » de l'« écriture sur fiches ». Désormais très actif dans le milieu de la Moscou non-officielle (peinture non conventionnelle, poésie). Nombreuses lectures-performances dans des clubs, appartements privés, etc. Avec Dmitri Prigov, forme le noyau du groupe dit des « Conceptualistes de Moscou ». Commence à être connu à l'étranger (revue A-IA, Paris, 1979).
A partir de 1986, premières publications en Russie dans des revues et des anthologies. Premières traductions en allemand, anglais et français.
Publie, avec des poètes et des graphistes unis par des liens amicaux l'Almanach Litchnoe delo (1991). Litchnoe delo II paraît en 1999.
Recueils personnels : Reguliarnoe pis'mo (Ecriture régulière), Saint-Pétersbourg, 1996 ; Domachnee mouzitsirovanie (Petite musique domestique), Moscou, 2000. Un recueil d'essais paraît à Moscou en 2000 (Slutchai iz iazyka, Faits de langue).
Nombreux voyages (USA, Allemagne, France, Angleterre, Suède). Un semestre à Berlin en 1998.

2000 : séjour à Saint-Brieuc pour la création par la compagnie Roland Fichet de son texte « Ça c'est moi » (mise en scène Robert Cantarella, avec la comédienne Delphine Simon). Reprises à Paris (Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis) et Dijon en 2001.
Œuvres traduites en français :
Questions de littérature (trad. Hélène Henry), in Douze Écrivains russes, Anthologie des Belles Étrangères. éd. Actes Sud-Cnl, 2004
Cette fois-ci (trad. Hélène Henry, édition bilingue), éd. Rumeur des âges, 2004
Poésie sur fiches, trad. Pierre Alferi et Hélène Henry, éd. Cahiers de Royaumont, 1993

Evgueni Bounimovitch

Poète, journaliste, essayiste. Il a fait ses débuts littéraires à Moscou à l'aube des années 80 et s'est imposé comme l'une des figures de proue de la « nouvelle vague » poétique de la capitale russe. Vit à Moscou.

Naissance en 1954 à Moscou.
Etudes de mathématiques à l'Université de Moscou.

Professeur de mathématiques dans un lycée, journaliste (notamment à Novaïa Gazeta), il fut de 1997 à 2009 député de Moscou, représentant du parti d'opposition démocratique Iabloko.
Il est l'un des fondateurs du club Poésie, et organisateur du Festival de poésie de Moscou. En quelques années à peine, ce festival s'est affirmé comme l'événement international de poésie le plus important de Russie.
Auteur de quatre recueils poétiques publiés en Russie, de deux recueils d'articles et d'essais.
Auteur des recueils : Paris n'existe pas (Prosto net takogo goroda parija, Amga, Paris 1990); Parce que je vis (Potomu cto jivu, Moscou 1992); Poèmes (Moscou 1994); Sélection naturelle (Estestvenny otbor, Vladom, Moscou 2001); Agenda (Ejednevnik, Ogi, Moscou 2006).

Auteur également d'articles, d'anthologies poétiques et de manuels de mathématiques. Nombreuses publications dans des revues.

Ses poèmes ont été traduits en français et publiés notamment dans les revues « Lettres russes » et « Présages ». Publication aussi d'un recueil bilingue russe/français La Salle d'Attente (Lettres Russes, 2002). Ses œuvres ont été traduites également en anglais, allemand, suédois, flamand et arabe.

Prix de l'Union des journalistes (1998). Prix de la ville de Moscou (2001).

Photos: Lev Rubinstein / Evgueni Bounimovitch. © RIA Novosti.

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Tumblr

À propos de riendeneufamoscou

alexandra kamenskaya
Cette entrée a été publiée dans Actualité, Paris, Quoi de neuf?, Rencontres, RIA Novosti. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. |

Un commentaire à Rencontre avec Lev Rubinstein et Evgueni Bounimovitch le 17 mars

  1. Bonjour,

    C’est une bonne chose que de découvrir des poètes contemporains russes. La connaissance de la littérature et de la poésie russes se limite trop à une liste balisée de grands auteurs…

    Assez d’hommages funéraires Place aux vivants !

    Jean-Marc B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>