[Ga: een map omhoog, voorpagina, ]

Le sport muscle la cohésion en entreprise

Les rappochements entre le sport et l'entreprise sont très bénéfiques, notamment pour l'esprit d'équipe et la cohésion de groupe, comme ici la voile en compétition. Crédits photo: Stéphane Maillard

Les rappochements entre le sport et l'entreprise sont très bénéfiques, notamment pour l'esprit d'équipe et la cohésion de groupe, comme ici la voile en compétition. Crédits photo: Stéphane Maillard

De grands groupes internationaux, mais aussi des PME, se mettent à faire pratiquer le sport à leurs employés, qui peuvent ainsi développer des qualités humaines utiles à la performance de l'entreprise.

Publicité

Après quatre ans de conflits et de grèves acharnés au Carrefour Grand Littoral de Marseille entre les salariés et la direction, le sport est venu calmer -partiellement- les différends qui existaient. La solution: l'installation d'une salle de sport pour les employés, en plus de la salle de repos. Cet exemple n'est pas isolé, comme en témoignent les locaux de PSA Citroën à Saint-Ouen (93), mais aussi au sein de bâtiments d'Orange, SFR, Procter & Gamble, ou encore au cœur du quartier d'affaires de la Défense à Paris, tous équipés de lieux dédiés au sport. Sans parler des firmes multinationales telles que Google et Microsoft qui rivalisent parfois avec les meilleurs clubs de remise en forme.

Le sport comme outil de cohésion, communication et bien-être

Dans ce contexte, le «coaching» en entreprise est devenu une spécialité pour certaines sociétés, à l'image de WTS, un réseau de spécialistes en sport créé en 2002. «Le sport pratiqué en entreprise consiste à se fixer des objectifs réalisables, dans une logique d'entraînement collectif, et enfin à suivre une activité qui soit simple à pratiquer. D'une façon générale, les sports collectifs développent davantage l'esprit d'équipe et la cohésion chez les salariés, quand les sports individuels accentuent plutôt le dépassement de soi», souligne Jean-Baptiste Wiroth, son dirigeant. La démarche est relativement simple, puisque pour cette entreprise niçoise, il s'agit d'appliquer les conseils liés au sport au monde de l'entreprise en proposant un suivi personnalisé en fonction des entreprises et des profils des employés.

Prendre le large pour plus d'efficacité au travail

De son côté, l'agence Com & Sea a fait le pari d'établir des analogies entre le monde de l'entreprise, la gestion des salariés et la voile. Sous la houlette de Véronique Martin, la gérante, et du vainqueur du Vendée Globe de 1997, Christophe Auguin, des régates de bateaux encadrées par un skipper sont proposées depuis vingt ans aux entreprises, parmi les plus prestigieuses du CAC 40, mais également des PME. «La mise en situation dans le sport est directe. Il y a des postes, chacun doit communiquer, anticiper et avoir son plan d'action, développe Véronique Martin.» Les courses de bateaux permettent de prendre du recul par rapport aux objectifs, qui peuvent s'appliquer aux entreprises: voir combien de bateaux sont en lice (concurrence), observer la mer, les conditions météorologiques, ou encore les types de bateaux (étudier le marché, élaborer une stratégie, etc.).

Quand la volonté politique s'empare du bien-être des employés

Mais en ces temps de restrictions budgétaires et de crise, les dirigeants ne sont pas toujours convaincus du retour sur investissement. Difficile en effet de quantifier les retombées économiques réelles pour les entreprises.

Alors candidat à l'élection présidentielle, François Hollande avait évoqué le projet de prescription médicale d'activité physique en grande partie remboursée par la Sécurité sociale, au sein et à l'extérieur de l'entreprise. Contacté par nos soins, les services du ministère des Sports ont indiqué que les mesures en ce sens devaient être discutées avec les partenaires sociaux (syndicats et patronat) et régionaux cet été. En attendant l'aboutissement d'un texte concret, pour la première fois dans le cadre du dispositif «Sentez-vous Sport», des animations sportives seront proposées en entreprise à partir du 20 septembre prochain.

LIRE AUSSI:

» Mécénat d'entreprise: les entreprises mobilisées

» Ces privilégies qui ont une salle de gym au bureau

» Bouygues Construction mise sur le sport de haut niveau 

SERVICE:

» Les offres d'emploi en France et à l'étranger avec Cadremploi

SUIVEZ LE FIGARO EMPLOI SUR:

» Twitter: @LeFigaro_Emploi

Services Partenaires

Réagir à cet article

Publicité

3 commentaires

  • Il n'est pas bien couteux pour une entreprise de créer un boulodrome, 2 tables de tennis de table, un billard ou une salle de lecture avec les quotidiens régionaux ou professionnels, revues, à disposition de tous... Il suffit de laisser les employés s'y rendre lors des pauses ou aux heures de repas... Qui, à la campagne, n'a pas tapé une pétanque entre le repas de midi et la reprise, sous le platane de la ferme ?

  • C'est vraiment une pratique à encourager... chez vos concurrents. Pendant qu'ils sont en croisière aux frais de l'entreprise et se livrent à une compétition carrièriste interne permettant de satisfaire leurs egos respectifs, les challengers astucieux et combatifs peuvent envahir de nouveaux marchés ainsi abandonnés !

    • Bien Jean-Pierre Geneton, vous faites une belle démonstration de quelqu'un qui a tout compris de l'article... bien à ras les paquerettes Jean-Pierre Geneton... dans quelle entreprise travaillez-vous...qu'on ne vous contacte surtout pas... sans rancune ;-))
      (ps : et à voir votre photo, un peu de sport...ferait du bien...à votre ego...nan?..)
      (ps 2 : ah oui j'oubliais...en sport il n'existe pas que le bateau à voile...)(il y a le parachute aussi...) (et l'alpinisme, vous savez, toute une entreprise qui part 6 mois se faire l'himalaya...)