[Ga: een map omhoog, voorpagina]

Mise à jour

Alain Juppé : «Bachar el-Assad tombera»

Alain Juppé a renouvelé sa proposition de «couloirs humanitaires».

Alain Juppé a renouvelé sa proposition de «couloirs humanitaires». Crédits photo : MARTIN BUREAU/AFP

De nouvelles sanctions européennes contre la Syrie, «plus dures encore», sont en préparation.

Publicité

À Strasbourg, mercredi, Alain Juppé a battu le rappel des Européens pour accroître la pression sur Damas, mais aussi sur la Russie.

«Bachar el-Assad tombera. Il devra rendre compte du massacre de son peuple», a déclaré le chef de la diplomatie devant la commission des Affaires étrangères du Parlement européen. Il a appelé l'UE à apporter «tout son appui» au groupe des «Amis du peuple syrien» qui doit se réunir le 24 février à Tunis.

Sont espérés à ce rendez-vous les treize membres du Conseil de sécurité de l'ONU (sur quinze) ayant voté, le 4 février, en faveur du projet de résolution sur la Syrie, ainsi que les pays de l'UE, ceux de la Ligue arabe et de grands émergents. Entre-temps, l'Assemblée générale de l'ONU devrait se prononcer jeudi sur une nouvelle résolution.

Appel à la Turquie

Devant les eurodéputés, Alain Juppé a renouvelé sa proposition de «couloirs humanitaires», projet qui reste toutefois subordonné à un feu vert, bien improbable à ce stade, du régime de Damas et de la Russie.

Les Vingt-Sept ont été en pointe pour sanctionner Damas et d'autres mesures, «plus dures encore», sont en préparation, a indiqué le patron du Quai d'Orsay.

Il a également fait un appel appuyé à la Turquie en réitérant son souhait que son homologue, Ahmet Davutoglu, soit convié au prochain Conseil européen des Affaires étrangères, le 27 février à Bruxelles. Cela, afin de coordonner les efforts sur la Syrie. Car s'il n'est pas question pour lui d'accueillir la Turquie dans l'UE, celle-ci doit «renforcer le dialogue» avec Ankara, a plaidé M. Juppé, qui avait pris ses distances avec le vote de la loi sur la pénalisation de la négation du génocide des Arméniens.

LIRE AUSSI:

» Syrie: l'Europe et les USA annoncent plus de sanctions

» Syrie: Juppé dénonce un «silence scandaleux» à l'ONU

» La répression en Syrie a fait plus de 6000 morts

Services Partenaires

 

Réagir à cet article

Publicité

151 commentaires

  • Encore un pays en proie aux soubressauts tyranniques.A la lumière des évenements irakiens,lybiens ou égyptiens, ceci n'annonce rien bon. Pas seulement pour les tenants du pouvoir en place mais aussi pour les minorités ethniques et religieuses...

  • Oui il tombera...car le peuple syrien a decidé ainsi !
    Un an de répression sanglante contre ce peuple et la révolution continue!!
    tout seul, ce peuple fait face à la plus grande tyrannie de la planete...11 mois de tuerie et de terreur d'assad...le peuple est toujours debout et encore plus determiné...il l'a dit dés les premiers victimes d' assad : "le peuple veut la pendaison du tyran"!

    • Vous n'avez pas le droit de parler à la place de 23 millions syriens.
      J'ai l'impression d'entendre les monologues d'un clochard

    • ha! ça m'a echappé qu'il falait, aussi, à que je m'interesse à poutine et défendre sa politique pour que je sois le français interessant!!

      Sinon, vous nous conseillez de lire quoi pour mieux comprendre et aimer poutine, assad, chavez...et toute la bande?
      infosyrie.ambassadedesyrie? lecourrierderussie.poutine ou bien sana.assad? ou mieux encore, voltairenet.reseaux-iran-hezbollah?

    • Je crois que je commence à comprendre les Anglais qui disent adorer la France mais pas ce genre de franco-français... qui ne lit rien, qui ne s'intéresse à rien et qui ne sait rien mais qui a une opinion sur tout!

  • @joachim54: est une femme ou une homme? Dans les deux cas, cette personne est frappée d'ineptie et de cécité.

  • Le courage de Sarkozy, c'est Juppé qui l'incarne? Ah bon? Il est passé où, ce courage? En Libye c'était haut et fort. Maintenant c'est doux comme du miel mais amer comme du fiel... Peut-être que la France a assez de pétrole...

    • Vous vous trompez lourdement. Il ne s'agit pas de puissance économique ou de nombre d'habitants. La France est une voix au sein de l'Europe qui aujourd'hui s'aditionne avec la Ligue Arabe. Alain Juppé a raison, Bashar tombera et ce jour là la Russie perdra un pieds au Moyen Orient et sera entièrement décrédibilisée. C'est de cette sonnette dont joue la France, pas besoin d'un orchestre de cuivre pour réveiller les consciences aveugles.

      • Pourquoi autant insister sur le "côté Français" ? Il n'y en a plus, c'est mondialement connu, Sarkozy a intégré l'OTAN et la France n'est qu'un élément de l'OTAN. Juppé fait la politique étrangère de l'OTAN (qui intègre l'"EUROPE") et Satkozy fait la politique économique de l'OTAN. En face les BRICS. La Russie représente les BRICS face à l'OTAN sur le plan militaire, sur le plan économique c'est la Chine comme vient de le prouver le dernier déplacement de OBAMA (le "G2").
        - - "(...)A présent, les Etats-Unis et la Chine doivent élaborer en commun de nouvelles règles du jeu financier, que les autres seront contraints d'accepter.
        C'est ainsi qu'il faut interpréter l'idée de "direction américano-chinoise du monde" mise en avant actuellement aux Etats-Unis. (...)" http://fr.rian.ru/analysis/20090226/120322691.html

  • A t-il demandé la permission de BHL pour affirmer des inepties pareilles??
    Il est certain que lui tombera de haut!!
    Hautain et vaniteux il n'est en aucun cas un exemple à suivre!
    Ferait mieux de s'occuper de sa ville qui est en passe de s'islamiser à tour de bras!
    Pauvre France qu'as tu fais pour mériter des "Zélites" aussi nulles!!!

  • Je suis sidéré de voir encore une fois des commentaires totalement stupides ou se mêlent des idéologies douteuses et une mastubarbation intéllectuelo-politicarde sur un sujet sensible et lourd.
    Mr Jupé a raison de vouloir faire tomber un boureau qui exécute des enfants pour semer la terreur dans les rangs de ses opposants, le peuple syrien est fort et courageux, pour que sa lutte ne soit pas condamnée à d'autres atrocités il est de notre devoir de le soutenir au coté de la ligue arabe et des autres pays qui soutiennent le combat d'un peuple révolté face à la barbarie de ses dirigeants illégitimes.
    La Russie et la Chine opposent leurs vétos pour des raisons diplomatiques héritées d'une époque révolue il y a 20 ans (la guerre froide). Alors avant de toujours ramener son avis nombriliste de français mécontent de l'action de son gouvernement nous ferions bien d'avoir l'honneteté de souligner ses combats lorsqu'ils sont honorables et necessaires.

    • Mais non, chère madame, c'est moi qui suis sidéré de voir qu'il y a encore des gens qui puissent s'adonner à la masturbation intello-politicarde alors que des dizaines de milliers de Libyens ont payé pour du gaz libyen et pour de juteux contrats de reconstruction du pays mis en ruine par les reconstructeurs. Je suis sûr que vous ne vous êtes pas sentie révoltée par les atrocités commises sur les Libyens. Et vous en voulez encore?