[Ga: een map omhoog, voorpagina]

Embraer va construire des jets d'affaires en Chine

Le Legacy 650 sera assemblé en Chine à Harbin. Crédit: Embraer

Le Legacy 650 sera assemblé en Chine à Harbin. Crédit: Embraer

Le brésilien a signé un accord avec le chinois Avic pour assembler deux modèles de Legacy à Harbin. La première livraison est prévue fin 2013.

Publicité

En marge de la Conférence Rio + 20, Embraer et Aviation Industry Corporation of China (Avic) ont annoncé la poursuite de leur partenariat à Harbin dans le cadre d'un nouvel accord de joint venture. Elle a pour objectif d'assembler en Chine deux modèles de la gamme d'aviation d'affaires du constructeur brésilien: le Legacy 600 et le Legacy 650. Des appareils qui appartiennent à la catégorie des «super-mid-size jets» et «large jets» respectivement.

«Un modèle de coopération sud-sud»

Le premier jet doit sortir de la chaîne d'assemblage d'Harbin fin 2013. Il sera livré à ICBC Financial Leasing Co, une filiale de la banque chinoise ICBC, qui a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi 22 juin, la signature d'une commande de 10 jets Legacy dont 5 fermes et 5 en option. Avec ce contrat, Embraer totalise 159 commandes d'avions d'affaires et d'appareils régionaux en Chine dont 20 jets Legacy. «Cette annonce marque une nouvelle étape de la présence d'Embraer en Chine et des relations bilatérales entre le Brésil et la Chine. Nos présidents considèrent notre partenariat avec Avic comme un modèle d'une coopération sud-sud», a déclaré Frederico Curado, PDG du constructeur brésilien.

Embraer est présent en Chine depuis 2000, année de l'ouverture d'un bureau de représentation à Pékin. C'est en 2002 qu'il s'associe à Avic pour lancer, dans le cadre d'un premier joint venture, l'assemblage de l'ERJ 145, un appareil régional de 50 places, à Harbin. L'usine est destinée à livrer les compagnies aériennes chinoises. Mais depuis plusieurs mois, le site tournait au ralenti faute de commandes nouvelles.

Jackie Chan en ambassadeur spécial

Avic et Embraer vont donner une nouvelle vie à l'usine d'Harbin en transformant la chaîne d'assemblage de l'ERJ 145 pour le Legacy qui a été développé sur la base de l'ERJ 135, un avion régional de 35 places.

Embraer veut profiter de la vigueur du marché intérieur chinois. Le brésilien revendique 78% du marché des avions régionaux. Il veut aussi percer sur le segment de l'aviation d'affaires. Il s'est d'ailleurs offert les services d'un ambassadeur de choc en la personne de la star du cinéma d'action, Jackie Chan. Selon Embraer, les livraisons de jets d'affaires devraient atteindre 635 exemplaires au cours des dix prochaines années.

LIRE AUSSI:

» Compagnie chinoise recherche pilotes français d'A 320

» Embraer ne chassera pas sur les terres d'Airbus et Boeing

» Dassault Aviation investit le prometteur marché chinois