Concarneau. Une architecte veut redessiner le port

Futuriste voire utopiste. Le projet présenté pour valider son diplôme en école d’architecture par Gaëlle Renoncet, 22 ans, redonne au Moros un rôle essentiel dans la vie du port. Dans les plans de cette jeune concarnoise, la cale sèche, le remblai et le pont du Moros passent à la trappe pour reformer l’estuaire du Moros.