Nourrisson décédé à Argentan : l’autopsie livre peu d’éléments

Les premiers résultats de l’autopsie réalisée ce vendredi matin sur le corps du nourrisson de quelques mois, retrouvé mort jeudi matin près de la maternité d’Argentan, ne sont guère probants.

« Il n’y a pas de traces évidentes de violences physiques », explique le procureur de la République, David Pamart. Les policiers ont plusieurs hypothèses pour expliquer la cause du décès, mais attendent les résultats plus précis de l’autopsie. La police poursuit son travail d’identification, « car avant de savoir ce qui s’est passé, il faut d’abord savoir qui était cette petite fille » continue le procureur.

Lire aussi